top of page

La spécialisation hâtive chez les enfants: Littératie physique et la multidisciplinarité


Golfeur junior

Est-ce que votre enfant pratique un seul et unique sport toute l’année ? Si oui, je vous invite à lire ceci.


Pour commencer, qu’est-ce que la littératie physique? Voici la définition officielle: la littératie physique se définit par la motivation, la confiance, la compétence physique, le savoir et la compréhension qu’une personne possède et qui lui permettent de valoriser et de prendre en charge son engagement envers l’activité physique pour toute sa vie (Whitehead, 2016). De plus, cela est en lien très étroit avec le développement long terme des athlètes, également connu sous l’acronyme DLTA ainsi que l’importance de la pratique multisports.


Selon l’American Academy of Pediatrics, un très grand nombre d’enfants en bas âge, entre 4 et 5 ans, pratiquent un seul sport tout au long de l’année. Cela implique un nombre incalculable de pratiques, de matchs et d’entraînements pour un tout petit être humain en quête de développement moteur efficace. Ce concept est aussi connu sous le nom de la spécialisation hâtive. Malheureusement, plusieurs personnes approuvent cette vision en pensant que c’est la seule et unique voie vers les plus hautes qualités athlétiques pour leur enfant.


Comme traité auparavant dans l’excellent article de mon collègue Michel Dubord, certains parents investissent énormément de temps et d’argent dans leurs enfants pour combler leurs rêves inachevés… Mais quelles sont les retombées sur la littératie physique de votre enfant ?


La période de l’enfance


L’enfance est une période critique dans la quête du développement moteur qui englobe toutes les habiletés motrices fondamentales (HMF). Cette branche concerne la locomotion (courir, gambader, sauter, esquiver, etc.), l’équilibre, la manipulation des objets ainsi que tous les principes de proprioception (aptitudes à repérer son corps dans l’espace) qui y sont associés.


Lorsque les bases développementales sont négligées pour préconiser un sport quelconque dès la jeune enfance, et ce, de manière intensive, c’est là que les problèmes de transfert des acquis moteur s'accentuent. Les enfants peuvent avoir du mal à participer à divers sports s’ils manquent de compétences motrices fondamentales. Par exemple, pour jouer au baseball, au basketball, au football, au handball, au rugby et au softball, il faut maîtriser l'habileté de base d'attraper. Il est donc essentiel de développer des compétences et des mouvements fondamentaux à travers des activités ludiques et des jeux courts. Dans ce sens, c’est là que le rôle de l’éducation physique et sportive ainsi que l’importance des programmes multisports entrent en jeu.


L’apport de l’éducation physique et à la santé


Les cours d’éducation physique et à la santé permettent aux élèves de développer leurs aptitudes motrices de façon encadrée et planifiée. En effet, ils suivent une progression des apprentissages selon les stades du développement individuel et physique. Ils vont développer trois compétences disciplinaires à même cette matière: agir (habiletés sportives individuelles), interagir (habiletés sportives collectives) ainsi que l'adoption d’un mode de vie sain et actif (habitudes de vie). Cependant, tout comme les autres matières scolaires, il faut y consacrer du temps à l’extérieur des heures d’école pour obtenir de réels gains.


Et si on parlait plutôt de spécialisation tardive?


Une fois que l’adolescence débute, entre 11 et 12 ans, il est maintenant pertinent de commencer à spécialiser dans un sport donné selon la recherche de Karin Moesch et ses collègues en 2011. Dans la recherche, ils font allusion à une spécialisation tardive. La raison est forte simple: tout le travail en amont est réinvesti efficacement d’une façon ou d’une autre. Il sera encore plus compétent dans la résolution de problème physique auquel ce dernier fait face dans cet instant précis. Bien évidemment, il ne sera pas excellent à 100%, mais nous remarquerons une certaine aisance dans la réalisation de la tâche.


À titre de référence, voici les étapes du développement à long terme de l’athlète (DLTA) qui peuvent vous aider à cibler dans quel chapitre votre enfant se situe ainsi que les thèmes à prioriser.


DLTA Canada graphique
Source: DLTA Canada

Les retombées d’une spécialisation tardive chez un jeune golfeur Québécois


Tout récemment, une excellente nouvelle a été annoncée pour un jeune golfeur de la région de Lanaudière. En effet, Justin Charlebois, 17 ans, ira poursuivre ses études ainsi que le développement « golfique » au sein de l’International Junior Golf Academy situé à Orlando dès l’automne prochain ! Une institution de renommée mondiale dans le développement des golfeurs et golfeuses juniors. Un bassin de recrutement intéressant pour les universités américaines. Cette académie prône le 3-factor approach (Athletic, personal and academic development).


Justin Charlebois Golf
Justin Charlebois

Ce qui a aidé Justin à atteindre cet objectif passe principalement par ses aptitudes athlétiques et son implication académique. Depuis son tout jeune âge, il pratique mille et un sports tels que la course (sur route et sentier), le hockey (Division 1 et 2), le vélo de route, le tennis, le basket, l’entraînement musculaire fonctionnel et j’en passe ! Au niveau académique, il a eu l’opportunité d’aller au PIEP à Terrebonne (école primaire multisports) ainsi que le Collège Saint-Sacrement (école secondaire) dans laquelle il a joué au hockey scolaire durant 5 années.


Ce curriculum varié se transpose également dans son entraînement physique. Il a la chance de s’entraîner avec Mme Annelies Ricard et commence déjà sur une très longue avance par rapport à autre personne avec peu ou pas de bagage d’entraînement. Cela s’apprend, mais il est en mesure de travailler davantage en spécificité pour son jeune âge et de s’entraîner à la compétition (référence au DLTA ci-haut). Même si la plupart des sports pratiqués n’ont pas été amenés dans un volet compétitif, ils lui auront permis d’être réinvesti d’une quelconque façon dans son golf !


Un exemple chez les athlètes professionnels


Prenons par exemple Patrick Mahomes. Une vedette de la NFL et son succès n’est directement pas tombé du ciel dans ses mains. Depuis son jeune âge, il est un joueur plus qu’exceptionnel au baseball, soccer, golf, basketball. Suite à son année recrue à Texas Tech, il a été repêché par les Tigers de Détroit dans la MLB. Son succès et ses qualités athlétiques lui ont permis de performer comme nul autre comme quarterback dans la NCAA et ainsi de se faire repêcher par les Chiefs de Kansas City. La raison du choix des recruteurs des Chiefs: Patrick Mahomes est un athlète complet qui possède une mobilité et une connaissance de son corps comme peu savent. Vous connaissez tous ce qui a été accompli par ce joueur depuis les dernières années.


Patrick Mahomes
Patrick Mahomes, source: Men's Journal

Pourquoi ces deux exemples ? La variété de la pratique des sports pourrait être plus que positive sur le développement à long terme de votre enfant et c’est là qu’on remarque que celle-ci l’emporte sur la spécialisation hâtive. M. Fransen et ses collègues (2012) ont mené une étude qui a montré que les enfants qui pratiquaient divers sports avaient amélioré leurs capacités physiques telles que la coordination et le saut vertical. Des atouts importants dans le développement global athlétique pour surmonter quelconque défi se présentant à nous.


Attention, je ne dis pas non plus que vous devez inscrire votre enfant dans une ligue pour chaque sport pratiqué afin que son développement soit le plus optimal possible! Il vous manquera assurément des heures dans une journée pour accomplir le tout et les sommes déboursées seraient beaucoup trop importantes. C’est bien beau dans l’immédiat que ce dernier excelle dans un seul sport, mais vous ne rendez pas service à progéniture en le spécialisant hâtivement. Aidons-les à se développer efficacement et repoussez l’atteinte de vos rêves inachevés. Votre enfant doit vivre le plus de variété possible tant au niveau compétitif que récréatif !


Merci de votre temps,


Nicola Gauthier

Enseignant en éducation physique et à la santé

Professionnel-apprenti PGA Canada/Québec

225 vues0 commentaire

コメント


bottom of page