top of page

L'influence du regard des autres au golf

Dernière mise à jour : 12 mars



le regard des autres

Le regard des autres ou le regard envers soi-même ?


Êtes-vous l’un de ceux ou celles qui ont la trouille sur le premier trou, la première drive,

et qu’ils se disent : ‘’Qu’est-ce que mes chums vont dire ou penser si je manque ma drive?’’ Ou bien quand vous jouez avec des inconnus :’’Je vais leur montrer que je suis bon, je ne veux pas perdre la face’’. Ou le contraire parce que vous êtes débutants : ‘’Je suis poche et je vais les ralentir’’. Peu importe les histoires que vous vous racontez, la première étape est de vous remettre en question et de vous demander : ‘’Est-ce que je suis entrain de me juger, de me comparer aux autres pour bien paraître?’’


L’humain aime se raconter des histoires pour se rassurer ou pour se caler. Lors de mon

premier cours d’improvisation, mon coach nous a dit : ‘’Tu n’as pas besoin de te caler, les autres vont s’en occuper.’’ Peu importe ce que l’on fait, peu importe ce que l’on dit ou ce que l’on pense, il y aura toujours quelqu’un qui va nous juger.


Voici une anecdote qui m'est arrivée l’an passé (2023) lors de mon séjour en France. Je

jouais régulièrement au club de golf d’Hossegor à Hossegor dans les Landes. Un jour, j’ai été

jumelé avec un couple. Dès les présentations la dame me dit :’’Oh non, je ne veux pas jouer

avec toi. Je t’ai vu sur le practice et tu es trop bon pour moi.’’ Après discussion, elle finit par

accepter. Tout au long du parcours, je la sentais anxieuse, observatrice, tendue jusqu’au

moment où j’ai raté un roulé d’environ 3 pieds. Elle s’est exclamée :’’Ah! Tu n’es pas si bon que ça finalement !’’ Je me suis arrêté quelques secondes. C’est comme si elle attendait ce moment précis pour se libérer d’un stress. Je l’ai regardé, j’ai souris et ensuite je me suis mis à rire.


Peu importe votre niveau de jeu, les gens ont tendance à se comparer et même à

émettre des commentaires pour se rassurer, pour flatter leur ego, se remonter et plus encore. En tant que golfeur professionnel, je me fais observer à chaque fois que je joue et les gens s’attendent à des performances dignes du PGA Tour.


L’estime de soi et la confiance en soi sont en grande partie des facteurs dominants en

lien avec le regard des autres. Comment je me perçois? La valeur que je me donne face à moi-même, sans validation extérieure. Connaître mes forces, mes défauts, mes points à améliorer; ces trucs vont vous aider à augmenter les facteurs qui aideront à diminuer l’effet du regard des autres et de ce fait, le regard envers soi-même deviendra beaucoup plus fort, plus solide.



De plus, d’autres moyens ou exercices pour réduire l’effet du regard des autres

consistent à avoir le courage de vous mettre à nu. Osez. À titre d’exemple, assumez qui vous

êtes, mettez de l’humour sur le parcours, regardez les nuages et écoutez les oiseaux pour vous ramenez dans le moment. Accepter l’imperfection. Prenez un papier et un crayon, ensuite écrivez le nom des gens dont vous sentez leur regard. Quand c’est fait, posez-vous la question : ‘’Est-ce que je veux être comme eux?’’ Si la réponse est NON ! Détachez-vous de leur regard.


De plus, d’autres moyens ou exercices pour réduire l’effet du regard des autres consistent à

avoir le courage de vous mettre à nu. Osez. À titre d’exemple, osez prendre des cours de

théâtre ou d’improvisation, promenez-vous avec un nez de clown sur la rue et pour les plus

audacieux, allez à l’épicerie avec votre aire espiègle. Faites du karaoké ou toutes autres

activités qui vous amèneront à sortir de votre zone de confort. Ce genre d’exercices vous

permettra de réaliser que vous n’en mourez pas puis, l’égo va finir par s’y habituer et se calmer.


Michel Dubord

Professionnel CPGA / Préparateur mental

12 vues0 commentaire

Commentaires


bottom of page